Conrad au coeur des ténèbres pdf

  • admin
  • Comments Off on Conrad au coeur des ténèbres pdf

Joseph Conrad, pseudonyme de Teodor Józef Konrad Korzeniowski herb. Celui-ci est alors confié à son oncle maternel, Tadeusz Bobrowski, qui demeurait à Cracovie, et à qui il devait rester très attaché, entretenant avec lui une correspondance suivie jusqu’à la mort de ce dernier conrad au coeur des ténèbres pdf 1894. Conrad part en 1874 pour Marseille, où il embarque comme mousse sur un voilier.

Il fait ainsi pendant près de quatre ans son apprentissage en France pour entrer ensuite dans la marine marchande britannique, où il va demeurer plus de seize ans. En 1887, après un séjour à l’hôpital de Singapour pour une blessure reçue en mer, Conrad embarque comme second sur le Vidar et effectue au moins quatre voyages à Bornéo et des séjours à Berau. En 1888, il embarque sur le voilier Otago qui est son premier et unique commandement comme capitaine. En 1890, recommandé auprès du capitaine Albert Thys, administrateur de la Compagnie du Commerce et de l’Industrie du Congo, il part travailler comme capitaine de steamer pour la Société du Haut-Congo officiant dans l’État indépendant du Congo.

En 1891, après une hospitalisation à Londres et une convalescence à Champel en Suisse, il embarque, le 19 novembre, comme second sur le clipper Torrens pour l’Australie. Se consacrant désormais à son travail littéraire, Conrad achève La Folie Almayer qui paraît en avril 1895, écrit Un paria des îles publié en avril 1896. En août 1906, après la naissance du deuxième fils, John, les Conrad séjournent à Montpellier, puis à Genève. Il publie le Miroir de la mer.

En juin 1910, Conrad, qui vient de souffrir d’une grave dépression nerveuse, quitte sa résidence d’Aldington, dans le Kent, où il s’est installé l’année précédente, pour Capel House, ferme isolée près d’Ashford, dans le même comté, pour près de dix ans cette fois. Oswalds où est achevée la rédaction de La Rescousse. En 1924, après une crise cardiaque en juillet, Joseph Conrad meurt le 3 août à Bishopsbourne. Il est enterré le 7 août à Canterbury. En 1895, il publie son premier livre, La Folie Almayer, où il dépeint la perdition d’un Occidental en Malaisie. Dès lors paraissent régulièrement d’autres livres, toujours plus remarqués par les lettrés. Il a été classé parfois comme auteur de  romans de mer , ce qui serait aussi restrictif pour Herman Melville sous le prétexte que celui-ci est surtout connu pour Moby Dick.